Espace d'expression pour des Courneuviens d'hier et d'aujourd'hui ainsi que pour des acteurs de La Courneuve et d'autres communes des acteurs de La Courneuve et d’autres communes

23 août 2016

Durant les tempêtes et après


Des épreuves, chacun de nous en traverse. Elles peuvent être difficiles, très difficiles, parfois même insurmontables en apparence.

Juste après un drame, qu’advient-il de ceux qui en souffrent ?
Juste après une perte, qu’advient-il de ceux qui restent ?
Juste après être passés à l’antenne, qu’advient-il de ceux qui sont filmés, photographiés ou entendus ?
Juste après l’effervescence, qu’advient-il des hommes sages, des moins sages, des sages-femmes ?
Juste après les preuves de dévouement et bien plus tard, qui encourage les personnes qui donnent la vie, l’entretiennent ou la sauvent ?

Le monde a ses tourments, ses violences, ses incohérences et ses haines. Mais ce monde n’a-t-il pas de bienfaits ? Si on insistait plus sur ces derniers il y aurait peut-être moins d’anxiété, moins de désespoir, moins de conflits. Les citoyens du monde pensent que l’on peut s’améliorer et ce, que l’on croit en l’au-delà ou qu’on n’y croit pas. L’important n’est pas que l’on soit là pour croire mais qu’ensemble on aspire à croître.

La croissance de paix, donc, est l’espoir de l’Humanité.
Faisons croître nos enfants quand il y a des joies ou des peines.
Faisons croître nos enfants avec responsabilité, sans attendre de récompenses, sans attendre de distinctions.
Faisons croître la vie et le respect même si on ne peut pas aimer tout le monde. Malgré tout, regardons respirer l’espoir qui semble parfois endormi comme dormait cet enfant, si paisible en ignorant, qu’on le pleurait jusqu’ici :

(cliquer sur le drapeau tricolore)